Qualité

La confection des bâtons s’effectue avec la plus haute qualité de bois disponible sur le marché. Uniquement des billots ayant une bonne qualité et robustesse sont utilisés. Ils sont sélectionnés pour la droiture et la linéarité de leurs grains afin de maximiser la dureté et la résistance du bâton. Ils sont confectionnés avec minutie et inspectés soigneusement. Il en ressort une qualité qui est largement reconnue auprès de ses utilisateurs.

Sachez qu’il y a six facteurs qui peuvent influencer directement la durée de vie et la qualité d’un bâton.

  1. L’essence du bâton: Dans la MLB on retrouve essentiellement trois essences qui de part leurs caractéristiques inhérentes respectent les exigences de la ligue. Il s’agit du frêne, de l’érable et du bouleau jaune. Le frêne est reconnu pour sa flexibilité (le feeling) lors du contact, mais sa dureté et sa résistance à l’impact est faible. L’érable offre la meilleure dureté, mais sa flexibilité est médiocre. Le bouleau jaune offre la meilleure des deux alternatives, car il est plus dur et résistant que le frêne et nettement plus flexible que l’érable. La relation dureté-flexibilité font de cette essence la plus résistante à l’impact.
  2. La densité du boisPlus le bois est dense, plus il est résistant à l’impact. À cette effet, TBF utilise que du bois dont la densité est supérieure à 0,690 g/cm3, ce qui est directement en relation avec les plus hauts standards de l’industrie.
  3. La pente du grain: TBF utilise que du bouleau jaune à grain droit, c’est-à-dire que la déviation du grain est inférieure à 3 degrés selon la norme: 2009 Bat supplier regulations for MLB. Une pente supérieure à 3 degrés fragilise le bâton.
  4. La vitesse de l’impact: Il va de soi que la vélocité des lancers ainsi que celle de l’élan du frappeur (bat swing) influence considérablement la durée de vie des bâtons. Bien entendu, on brisera davantage de bâtons à partir du niveau Junior (19 ans et plus) que dans les classes plus jeunes (bantam, pee-wee, etc)
  5. La localisation de l’impact: Le point de contact le plus faible sur un bâton se retrouve ordinairement à plus ou moins 16 pouces du bout du baril. Un frappeur souvent  « menotté » cassera  davantage de bâtons que celui qui fait toujours contact sur le sweet spot du baril.
  6. Les variations du taux d’humidité: L’aptitude que possède le bois à absorber l’humidité provoque des changements dimensionnels (retrait ou gonflement). TBF utilise du bois dont la teneur en humidité se situe entre 6 et 9% grâce à un procédé de séchage sous vide en absence d’oxygène. Cette étape permet de détecter les défauts relatifs au retrait de l’eau dans le bois (fentes, craques, gauchissement, etc), s’il y en a. Une fois séché le bâton ne changera pratiquement plus de dimension. Il en demeure toutefois que vous devez entreposer convenablement votre bâton à un endroit ou le taux d’humidité se situe entre 30 et 60%.

The manufacture of bats, perform with the highest quality of wood available on the market. The logs are selected for the straightness and linearity of their grains to maximize the hardness and strength of the bat. They are handcrafted and carefully inspected. It shows a quality that is widely recognized among its users.

Know that ther are six factors that can directly affect the life and the quality of a wood bat.

  1. The essence of the bat: In the MLB we find essentially three species that by their inherent characteristics meet the requirements of the league. These are ash, maple and yellow birch. Ash is know for its flexibility or feeling during contact, but its hardness and impact resistance is low. Maple has the best hardness, but its flexibility is poor. Yellow birch offers the best of both alternatives because it is harder andresistant than ash and much more flexible than maple. The hardness-flexibility relationship makes the yellow birch the most resistant to impact.
  2. The wood density:  The denser the wood, the more resistant it is. For a same essence of wood, 33 inches/ 30 oz bat should be more resistant than a 33 inches /28 oz.
  3. The slope of grain: TBF uses only straight grain yellow birch, ie, the grain deflection is less than 3 degrees according to the Standard: 2009 Bat supplier regulations for MLB. A slope greater than 3 degrees considerably weakens the bat. So our bats are all ink dot inspected.
  4. Impact speed: It goes without saying that the velocity of the pitcher throws as well of the bat swing of the batters considerably influences the life of a bat. It will break a lot more bats from the 19U level than in the younger level.
  5. Impact location: The weakest point of contact on a bat is usually within plus or minus 16 inches from the end of the barrel. A hitter often  » jammed » will break more bats than one who always makes contact on the sweet spot of the bat.
  6. Humidity: The ability of wood to absorb moisture causes dimensionnal changes (shrinkage or swelling). TBF uses wood whose moisture content is between 6 and 9 % because of a moisture vacuum drying process in the absence of oxygen. This step makes it possible to detect the defects relating to the removal of the water in the wood (cracks, warping, etc.), if there are any. Once dried the bat will change virtually no size. However, you must store it in a place where the humidity is between 30 and 60%.